Le sublime chez Nietzsche.pdf

Le sublime chez Nietzsche

Achim Geisenhansluke

Dans lhistoire du sublime, Nietzsche tient sans doute une place privilégiée. Il est lunique représentant dune double approche qui relie la théorie et la critique du sublime. En analysant cette double approche, ce livre retrace lhistoire du sublime dHomère, Platon, Longin, Boileau, Burke et Kant jusquà Nietzsche pour trouver un accès à sa philosophie esthétique. Dans la mesure où le sublime représente dans la tradition de lesthétique, le contrepoids du beau, il permet à la fois de déchiffrer le double langage de lesthétique nietzschéenne, symbolisée par La dualité Apollon - Dionysos, et de démontrer les apories de toute esthétique qui ne veut résider que dans lapparence du beau. En esquissant dabord la théorie du sublime dans la naissance de la tragédie et en passant ensuite à la critique du sublime dans le cas Wagner, ce livre propose aussi une nouvelle lecture du Zarathoustra comme signe dune écriture du sublime qui cherche à réconcilier philosophie et poésie. Pour indiquer le développement de lesthétique après Nietzsche, létude se termine par une discussion de la renaissance du sublime chez Benjamin, Adorno et Lyotard. Sous le signe du sublime, la pensée de Nietzsche apparaît comme pierre fondatrice de lesthétique de la modernité, en réaffirmant, contre les facilités et régressions de la théorie postmoderne, la nécessité dune critique rigoureuse de lhistoire de lesthétique.

Chez Longin, on s'en souvient, on trouvait comme exemple de sublime, le Fiat ... Mais nous ne le savons pas encore, comme ne cesse de le répéter Nietzsche. Deux des notions clés esthétiques chez Nietzsche doivent maintenant être introduites : le dionysiaque et l'apollinien. En grec, Dionysos est le dieu de l' ivresse, ...

8.33 MB Taille du fichier
9782738489180 ISBN
Libre PRIX
Le sublime chez Nietzsche.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.temptec.net.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Selon Arthur Schopenhauer, chaque être est mû par une force – la volonté – qui le ... le roman Soumission vient de paraître chez Flammarion, le présente comme ... appellera les « maîtres du soupçon » – Friedrich Nietzsche et Sigmund Freud en ... C'est le sentiment du « sublime », qui nous arrache à l'orage des passions,  ... Toutes les citations de Friedrich Nietzsche, ses meilleures pensées ... Chez Raoul, un voyage dans un zoo musical Thierry Ouvrard se lance dans une citation ...

avatar
Mattio Müllers

Sublime (latin : sublimis, « qui va en s'élevant » ou « qui se tient en l'air » [1]) désigne dans le langage quotidien une chose grandiose et impressionnante (renversante), qui ne peut néanmoins être perçue ou comprise qu'avec une sensibilité très fine.. Comme concept esthétique, le sublime désigne une qualité d'extrême amplitude ou force, qui transcende le beau.

avatar
Noels Schulzen

“Le Sublime et 'ce monde baroque' chez Merleau-Ponty. ... “Nietzsche and Merleau-Ponty: Art, Sacred Life, and Phenomenology of Flesh.” Nietzsche and ... Studies Philosophy, Friedrich Nietzsche, and Philosophy Of Language. ... chez Merleau-Ponty : une approche phénoménologique des rapports entre le langage  ...

avatar
Jason Leghmann

Le gai savoir - Friedrich Nietzsche - Babelio

avatar
Jessica Kolhmann

Angèle Kremer Marietti LA DÉMESURE CHEZ NIETZSCHE : HYBRIS OU SUBLIME ? (Une première forme de cet article a paru dans la Revue Internationale de Philosophie Pénale et de Criminologie de l’Acte, N° 5-6 – 1994, pp. 69-84.) 1. L’opposition Apollon-Dionysos dans la Naissance de la tragédie Nous posons pour acquis dès le départ de la symbolique nietzschéenne le symbole de la