Des lois dexception ? - Légitimation et délégitimation de linternement administratif.pdf

Des lois dexception ? - Légitimation et délégitimation de linternement administratif

Christel Gumy

Jusquen 1981 en Suisse, un outil juridique permettait de priver de liberté des personnes sous couvert de prophylaxie sociale, bien que cela dépassât le principe de légalité. Ce dispositif dinternement administratif a eu pour conséquence de discriminer les citoyens et les citoyennes : des personnes considérées comme marginales et dont le rapport au travail, à la famille ou encore à la sexualité ne correspondait pas aux normes dominantes ont tout simplement été exclues du droit commun. Cet ouvrage sintéresse à lhistoire juridique de linternement administratif en Suisse, une pratique qui a duré plus de cent ans. Il met en lumière les aspects politiques, sociaux et scientifiques qui ont influencé les lois qui encadraient cette mesure de coercition, tout en identifiant les tensions et les contradictions à lorigine de cet enchevêtrement. Plusieurs études de cas nous permettent didentifier les logiques à loeuvre lors de lintroduction de linternement administratif ainsi que les conditions qui ont permis son maintien puis sa suppression.

des lois d'exception ?, légitimation et délégitimation de l'internement administratif / volume 3, présentation textes partiellement en allemand, français ...

2.24 MB Taille du fichier
9782889302550 ISBN
Libre PRIX
Des lois dexception ? - Légitimation et délégitimation de linternement administratif.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.temptec.net.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Des lois d'exception ? Légitimation et délégitimation de l'internement administratif / Volume 3 Noemi Dissler, Nicole Gönitzer, Christel Gumy, Sybille Knecht, Ludovic Maugué Éditions Alphil …

avatar
Mattio Müllers

Des lois d'exception ?, Légitimation et délégitimation de l'internement administratif / Volume 3 Noemi Dissler, Nicole Gönitzer, Christel Gumy, Sybille Knecht, Ludovic Maugué . Éditions Alphil. 48,00 « je vous fais une lettre», Retrouver dans les archives la parole et le vécu des personnes internées / Volume 4 Thomas Huonker, Marco Nardone, Lorraine Odier, Anne-Françoise Praz REISO - 2019 - Octobre 2019 - Cela se passe en Suisse

avatar
Noels Schulzen

Une société en épuration - Chapitre IV. Le recours à l ... Le recours massif à l’internement administratif dans les heures et jours suivant la Libération est un phénomène connu aujourd’hui1. Ce que l’on ignore souvent, c’est qu’au-delà de la procédure traditionnelle, qui débouchait sur une remise en liberté rapide ou au contraire un renvoi devant un tribunal, l’internement a pu aussi fonctionner localement comme un mode de sanction

avatar
Jason Leghmann

Les lois à l’origine de l’internement administratif Le 12 novembre 1938, le gouvernement Daladier (avril 1938 – mai 1939) promulgue un décret-loi qui prévoit l’internement des « indésirables étrangers ». Cette loi est complétée par celle du 18 novembre 1939 qui permet l’internement « de tout individu, Français ou étranger considéré comme dangereux pour la défense Deux conceptions de l’action judiciaire aux colonies ...

avatar
Jessica Kolhmann

Enfermer pour «rééduquer» - Le Courrier Quand on parle de l’internement administratif, une même question revient souvent: de quoi s’agit-il? On peut y répondre en deux points. Tout d’abord, l’internement administratif implique une décision d’internement prise en dehors des canaux juridiques habituels, souvent sous le contrôle direct de l’Etat; ensuite, cette procédure est mise en place durant des périodes dites d